Paralysé des pattes arrière, ce chiot a fait des kilomètres à la recherche d’aide

Poppy, une petite chienne paralysée des pattes arrière à cause d’une terrible blessure à la colonne vertébrale a rejoint un camp de recherche sur les éléphants après avoir parcouru des kilomètres pour obtenir de l’aide.

Une petite chienne très courageuse

Lorsque Poppy était encore un jeune chiot, elle avait subi une blessure très grave à la colonne vertébrale ayant pour conséquence de la paralyser des pattes arrière. Il est probable qu’elle ait été piétinée par un animal ou qu’une personne particulièrement cruelle lui ait fait ça.

Amanda Stronza travaille dans un camp de recherche sur les éléphants, dans la région du nord de l’Okavango au Botswana. C’est là que Poppy a été retrouvée en train de ramper. Amanda a déclaré que Poppy était incapable de marcher mais pleine d’amour et qu’elle cherchait de l’aide.

Amanda et ses collègues du camp ont alors immédiatement fait de leur mieux pour prendre soin d’elle. Ils ont même pris le temps de faire le trajet pour aller jusque chez le vétérinaire le plus proche qui se situe à huit heures de route. Ils n’en revenaient pas que Poppy ait pu arriver et survivre jusqu’ici.« Notre camp se trouve dans une région éloignée, remplie d’éléphants, de lions, de hyènes et d’autres prédateurs », a déclaré Amanda.

Une lourde opération pour Poppy

Pour se rendre chez le vétérinaire, Poppy et ses nouveaux amis ont dû prendre des routes dangereuses ainsi qu’un ferry. Sur place, le vétérinaire a déterminé l’âge de Poppy, qui était d’environ 7 mois. De plus, il a affirmé qu’une opération était nécessaire pour réparer sa colonne vertébrale. Amanda et ses collègues ont alors mis en place un GoFundMe pour trouver l’argent nécessaire à l’intervention chirurgicale. Mais d’après le vétérinaire, les chances de Poppy étaient minces… ” Elle était tellement pleine de vie. Je savais que nous devions honorer sa volonté de vivre ainsi que le dur combat qu’elle avait déjà mené pour nous trouver et rester en vie. Je ne pouvais pas accepter de l’euthanasier “, a déclaré Amanda.

Les gens du camp de recherche ont alors donné à manger, à boire et des médicaments à Poppy pour qu’elle puisse retrouver des forces. Son état s’est considérablement amélioré mais le vétérinaire a décidé qu’il valait mieux continuer à prendre soin d’elle car l’opération était plutôt risquée. Ainsi, Poppy surprend chaque jour un peu plus ses sauveteurs avec ses incroyables progrès. Dès les premiers instants où ils l’ont rencontrée, ils ont su qu’elle était spéciale mais ne se doutaient pas à quel point. Ce sont les yeux de Poppy les ont tout de suite attirés. “Ils sont énormes, implorants et étincelants de vie. Nous avons pu voir clairement que son esprit brûlait de douceur en débit des conditions dans lesquelles elle se trouvait.

Dans quelques semaines les sauveteurs de Poppy devront choisir ce qui est le mieux pour elle afin de voir si l’opération vaut le coup. En attendant, elle reste avec ses amis du camp au Botswana et continue de récupérer. Quoi qu’il en soit, ses sauveteurs ont de grands espoirs pour ce petit chien qui refuse de tout simplement d’abandonner. “Tant de gens l’aiment déjà d’un peu partout dans le monde, vérifient quotidiennement ses progrès et sont impatients de voir un heureux résultat à savoir son adoption dans une famille aimante“, a déclaré Amanda qui croit très fort en cette petite chienne. Elle a même ajouté ” Elle va retrouver sa capacité de marcher, ou elle va gagner des roues pour l’aider. Je pense qu’elle a un avenir brillant ! “.